Le Magazine de la Société Astronomique de France

#102, Février 2017, vol.131

couverture mars 2010

sommaire

Actualités

Un flash superlumineux - Une preuve supplémentaire apportée au monde hiérarchique de formation des galaxies. - PILOT en route vers l'Australie pour son deuxième vol. - Les éléments très lourds. - Mercure : petits escarpements et failles géologiques actives. - Un astronome amateur contribue à décripter les secrets d'un pulsar binaire. - Nouvelles preuves d'un passé humide sur Mars, il y a 3,8 milliards d'années..

Spatial

Des nouvelles de Thomas Pesquet.

Gonflé ce module.

Zoom

Sous la brume, la surface de Titan.

Histoire

Johannes Kepler, découvreur des lois du mouvement des planètes..

Art et Astronomie

Lecture commentée du conte provençal, Les étoiles

Cadrans solaires

Cadrans insolites

Observer le ciel

Nouvelles candidates "nébuleuses planétaires". - 369 ans plus tard, l'expérience de Blaise Pascal

Instruments et techniques

Matériel et nouveautés

Et aussi

Portraits célestes - Éphémérides de février 2017 - Agenda. - Bibliothéque. - Courrier des lecteurs

 

 

 

.

3e dimension

Sous la brume, la surface de Titan.

Alice Le Gall

La mission Cassini-Huygens a profondément enrichi notre connaissance de Titan. L'atmosphère de Titan, dominée par l'azote, est le siège d'une photochimie intense formant une vaste gamme de produits organiques allant de l'éthane à des aérosols complexes, hydrocarbures et nitriles. Ces aérosols (de taille submillimétrique) sont responsables de l'épaisse brume orangée qui, avec les nuages de méthane masquent la surface dans les domaines UV et visible ainsi que dans l'essentiel du domaine infrarouge. Sous cette épaisse couche de brume, Titan, la plus grande lune de Saturne, abrite des dunes géantes, des lacs d'hydrocarbures, des montagnes et des rivières. L'un des plus grands apports des la mission Cassini a été de révéler la surface sous la brume, comme nous le fait découvrir cet article.

Saint-Aubin

Les éléments très lourds

François Spite

Les étoiles évoluent et en brûlant leur carburant forment des éléments de plus en plus lourds. Les éléments les plus lourds tels que l'uranium et le plutonium sont rarement observés. Des étoiles très massives à évolution rapides peuvent donner naissance à ces éléments lourds.Plusieurs nouvelles pistes de recherche d'éléments lourds sont évoquées.

pollution lumineuse

Gonflé, ce module

Jean-Pierre Martin

Depuis une dizaine d'années, une nouvelle forme de structure spatiale a vu le jour : le module gonflable. Construit par une société privée, Bigelow Aerospace, en contrat avec la Nasa, le module BEAM est amarré à l'ISS. L'ambition de Bigelow, est de construire une stationspatiale autonome, puis une base lunaire, avant une future base martienne.

 

pollution lumineuse

Nouvelles candidates "nébuleuses planétaires"

Pascal Le Dû,
préface d'Agnès Acker

Actuellement la recherche.systématique des NP (Nébuleuses Planétaires) est essen-tiellement faite par des amateurs. Pascal Le Dû liste les 194 nouvelles candidates recensées à ce jour. Des spectres de confirmation sont néces-saires pour confirmer la nature NP. Un tableau, en donne la synthèse et quelques spectres sont présentés.

Saint-Aubin

369 ans plus tard, l'expérience
de Blaise Pascal

Daniel Rousset

À l'occasion de la fête de la science de 2016, le Collectif d'astronomie de la Région d'Auvergne (CARA) inaugure une version moderne de l'expérience de Blaise Pascal. mettant en évidence la pression atmosphérique. Si l'idée paraît simple, la réalisation s'est avérée plus compliquée que prévu, comme il est montré dans cet article.

Sphère armillaire

Johannes Kepler, découvreur des lois du mouvement des planètes.

Edgar Soulier

Après avoir évoqué la vie et les études de Johannes Kepler, l'auteur nous présente ses découvertes scientifiques et sa collaboration parfois orageuse avec Tycho Brahe. Avec une confiance absolue dans les mesures de ce dernier, il élabore avec une opiniâtreté extraordinaire, les 3 lois fondamentales décrivant le mouvement de l'ensemble des planètes du Système solaire, dites lois de Képler.

Dragon

Un astronome amateur contribue à décrypter les secrets d'un pulsar binaire

Suzy- Collin-Zahn

Le satellite Fermi a révélé l'existence de plusieurs pulsars millisecondes, en particulier le pulsar PSRJ172-2837. L'astronome amateur, André van Staden, l'a suivi depuis son observatoire d'Afrique du Sud pendant 67 nuits. La qualité de ses observations lui a permis de publier ses résultats et leur analyse avec un astronome professionnel dans le prestigieux Astrophysical Journal.

.

.

ASA Direct Drive

Mercure : petits escarpements et failles géolgiques actives.

Frédéric Deschamps

Des images à haute résolution de la surface de Mercure ont mis en évidence la présence de nombreux petits escarpements liés à des failles géologiques. Ceux-ci sont sans doute très récents et pourraient indiquer que la surface de Mercure est toujours tectoniquement active. Cela indiquerait que Mercure continue à se refroidir.